cochonNous souhaitons à tous les candidats que nous avons rencontrés ces derniers mois, de trouver l’entreprise, le poste qui les fera vibrer professionnellement en cette année 2017.
Nous souhaitons à tous les clients qui nous ont fait confiance en 2016, la réussite de leur entreprise menée avec rigueur et talent, et épaulés par des collaborateurs impliqués et efficaces.
A vous tous, nous vous souhaitons une belle et heureuse année et surtout une bonne santé pour mener à bien tous vos projets personnels et professionnels.
Et nous profitons de ce billet de vœux pour remercier chaque personne que nous avons croisée ces derniers mois, pour avoir fait de notre année 2016, une année passionnante et riche d’enseignements.
A n’en pas douter, avec vous à nos côtés, 2017 sera à nouveau une année enthousiasmante.
Au-delà des échanges que nous entretenons ensemble au quotidien, nous vous laissons la parole sur cet espace et sur nos réseaux sociaux. N’hésitez pas à réagir à nos publications, à nous indiquer les sujets que vous souhaitez que l’on traite sur le blog, à partager avec nous vos expériences, vos ambitions, vos craintes …
Vos besoins en tant que clients et candidats sont toujours au centre de nos préoccupations. Nous avons à cœur de vous offrir constamment le meilleur des services mais également de vous informer avec pertinence de l’évolution de nos métiers.

L’année dernière, entre février et avril 2016, nous vous avions sollicité pour une grande enquête. Ce ne sont pas moins de 260 professionnels du recouvrement qui ont répondu à nos questions pour bâtir l’Observatoire des métiers du recouvrement 2016.
Quelques éléments de rappel :

  • 60% des répondants étaient des femmes
  • 80% étaient en poste
  • 7 professionnels sur 10 estimaient que leur formation professionnelle était en adéquation avec leur parcours.
  • On notait une dominante Juridique et Finance pour les formations supérieures tandis que les formations plus courtes étaient à dominante Comptabilité et Commercial.
  • Les principales missions que les professionnels du recouvrement devaient maîtriser en 2016 étaient la gestion des situations difficiles et la connaissance des procédures d’exécution.
  • 35% des répondants à l’enquête utilisaient le logiciel SAP, tandis que 20% utilisait le logiciel SAGE.
  • Sur les compétences à acquérir, 5 répondants sur 10 indiquaient le sens de la négociation, suivis par le sens de l’écoute et la fermeté et seulement ensuite, venaient les compétences techniques (juridiques, comptables et financières).
  • Quant à leur avenir, 12% des professionnels aspiraient à exercer une toute autre profession alors que 40% d’entre eux souhaitait acquérir d’autres spécialités.

Retrouverez tous les détails de l’enquête dans ce billet :

Observatoire des métiers des professionnels du recouvrement 2016

Cette année, nous renouvelons l’expérience et nous comptons sur vous pour être plus nombreux encore à partager vos expériences.
Rendez-vous dans quelques semaines. En attendant, nous vous souhaitons une bonne reprise.