Revalorisons le métier de Chargé de Recouvrement

CreditJob a le projet de participer à la revalorisation du Chargé de Recouvrement et améliorer l’attractivité du métier.

Partons à la rencontre de Stéphane qui a commencé son parcours professionnel comme Chargé de Recouvrement ; Il est aujourd’hui Credit Manager au sein d’un Industrie.

1/Qu’est-ce qui vous a conduit à ce métier de Chargé de Recouvrement ?

Je suis entré dans le monde du recouvrement suite à une opportunité que j’ai saisi. Un cabinet de recrutement m’a proposé un poste de recouvrement que j’ai accepté. Avant cela, j’avais des expériences en comptabilité clients

2/Le plus gros défi dans votre travail ?

Le plus gros défi est de faire payer les clients en temps et en heure. Cela demande de la patience et de la fermeté pour arriver à réaliser ce défi.

3/Une journée-type pour vous ?

Le matin, c’est plutôt traitement des urgences et des mails. L’après midi c’est plutôt gestion de la balance âgée et relances téléphoniques.

4/Compte tenu de votre expérience, comment voyez-vous évoluer la fonction
recouvrement, quels sont les enjeux de demain ?

Le poste clients est de plus en plus important et de plus en plus stratégique. La fonction recouvrement a donc encore de beaux jours. De plus, La législation avec la LME, renforce la fonction. Le recouvrement deviendra le complément de toutes les composantes de l’entreprise, le point central.

5/Quelles sont, selon vous, les qualités d’un bon Chargé de Recouvrement ?

Le chargé de recouvrement doit être un excellent communicant et avoir une facilité à se déplacer dans les services de l’entreprise. Il doit être curieux, diplomate et avoir le sens des priorités. Ce doit être un compétiteur, ayant toujours en tête, l’envie de faire mieux et d’améliorer ses indicateurs de performance.

6/Qu’est-ce qui vous plait dans votre métier ?

La polyvalence et l’adaptabilité requise pour faire face à tous types d’interlocuteurs en interne et à tous types de débiteurs.

7/Est-ce qu’il y a un conseil en particulier que vous gardez en tête ?

Si un client ne paie pas en temps et en heure, il y a une raison. Il faut trouver ce motif et le déverrouiller.

8/Que vous a apporté la formation AFDCC que vous avez suivi ?

La formation AFDCC m’a vraiment beaucoup apporté, c’est vraiment un tournant majeur dans ma vie professionnelle. Aujourd’hui je prépare le Master 2 Credit Management de l’AFDCC, et j’ai vraiment cette impression que mon avenir est entre mes mains.