Les Credit Manager ont toujours eu à charge le risque fournisseur, c’est l’essence même de leur métier. De plus en plus, ils gèrent également le risque client.
Explications.

Le Risk Credit Manager

L’élargissement de la fonction du Credit Manager est un sujet qui nous tient à cœur chez CreditJob et que l’on aborde régulièrement sur ce blog. Nous en observons la réalité au quotidien, dans nos missions de recrutement pour nos clients.
Faites le test vous-même. Tapez dans Google Credit Manager et Risk Manager et vous verrez les termes de “Credit Risk Manager” ou de “Risk Manager Credit” apparaîtrent.

Définition du Risk Management

Le Risk Manager est chargé de réduire les risques liés à une opération financière ou aux clients de l’entreprise. La gestion des risques est un véritable outil pour identifier les opportunités de développement de l’entreprise. Sa finalité n’est plus seulement de réduire les défaillances possibles. Mais de permettre à l’entreprise de les identifier, de décider quels risques elle accepte de prendre et d’établir les meilleures solutions pour les minimiser.

Le Risk Manager accompagne par ses conseils la stratégie de l’entreprise et devient aujourd’hui, un profil incontournable des recrutements.

Les principaux risques de l’entreprise

A l’image de la complexité des relations entre l’entreprise et son environnement, la palette des risques s’est étoffée ces dernières années. “Le baromètre du Risk Manager 2017” met en évidence les plus grandes craintes des entreprises :

  • le risque opérationnel
  • le risque de fraude
  • les risques environnementaux et cyber
  • le risque de conformité
  • les risques liés à la sûreté et la sécurité

Chaque risque devant être analysé, quantifié, priorisé et accompagné des solutions adaptées. On comprend alors parfaitement que les professionnels de la gestion des risques doivent être particulièrement qualifiés et compétents.

Le Credit Manager : un poste clé et stratégique

Les PME ont parfaitement intégré les avantages d’un Risk Manager dans leur organisation. Mais elles n’ont pas forcément les moyens pour la création d’un poste dédié. Aussi ont-elles dévolu les missions du Risk Manager au Credit Manager.

La fonction du Credit Manager n’est plus seulement financière, elle s’étend aux risques clients et de plus en plus également au service client. Si le Credit Manager conserve en priorité ses missions de recouvrement, il s’ouvre à d’autres tâches qui trouvent un juste écho en ses compétences techniques et personnelles : réactivité, capacité d’adaptation et rigueur.

Réjouissons-nous, la montée en compétence des Credit Manager est une excellente nouvelle. Ils profitent d’une formidable opportunité pour faire valoir leur professionnalisme et sortir des seules missions de recouvrement des créances. Mais le risque n’est-il pas également dans l’augmentation des exigences de l’entreprise envers son Credit Manager ?

Chez CreditJob, nous sommes soucieux de cet équilibre délicat et attirons régulièrement l’attention des entreprises sur le risque de surchauffe de ces professionnels, dont les savoirs-faire et savoirs-être ne sauraient se passer d’accompagnement au changement.